La Lettre Clandestine

Benoît de Maillet et les manuscrits clandestins

Dans sa correspondance avec l’abbé Le Mascrier, Benoît de Maillet s’est vanté de connaître l’auteur des Opinions des Anciens sur le Monde, sans toutefois révéler son identité. Dans la correspondance qu’il échange à la même époque avec le marquis de Caumont(1), il lève le voile :

« L’opinion des Anciens sur le Monde, l’opinion des Anciens sur la nature de l’ame sont ecrits d’un stile si beau qu’independemment de la Matiere, j’espere que vous en serés content. Je crois la lettre sur l’Origine des Juifs et les Douttes sur la Religion dont un honnette homme desire d’etre eclaircy de la meme plume. L’auteur me vint voir à Paris avec son frere sans se faire connoitre à moy, c’est un gentilhomme de Normandie bien riche, et dont le frere que je connois fort est Chevallier de Malte & servoit de Gouverneur à M. le Grand Prieur General de nos galeres quand il fut à Malte il étoit oficier de Galeres, mais il a quitté, C’est luy qui m’avoit donné l’opinion des Anciens sur le Monde, qui paroit avoir eté faitte pour mon traitté de la diminution de la mer ou le traitté pour le soutien de cette opinion, Je crois avoir donné lieu au traitté de l’opinion des Anciens sur la nature de l’ame, parce que je leur dis dans cette conversation que l’opinion des Anciens sur le Monde paroissoit établir que tous les hommes ne sortoient point d’un seul, mais que la terre en avoit ete peuplée en meme temps en plusieurs endroits ce qui ne pouvoit etre que par la sortie de la mer de ces hommes, la terre certainemt ne pouvant en produire, ainsy que ce traité sembloit vouloir l’établir. Le nom de la famille de ces Messieurs est Derieu... »

Miguel BENITEZ