III. Bibliographie

La présentation de cette rubrique bibliographique demeurera, nous l’espérons, inchangée dans les livraisons suivantes du bulletin.

A. La première section fait état des éditions récentes ou à venir de textes clandestins ou connexes, mais accueille aussi toutes les informations utiles concernant des éditions plus anciennes et peu connues.

B. La seconde fait office de complément aux « Travaux sur la littérature clandestine : mise à jour bibliographique », parus dans le n° 1 (p. 17-30). Rappelons que notre objectif est de constituer une Base de données aussi fiable que possible, dans laquelle chacun pourra commodément puiser les références qui lui font défaut. Nous l’avons voulu “large” : incluant des comptes rendus, des études anciennes et d’autres études se rapportant davantage au contexte intellectuel de la littérature clandestine qu’à l’objet proprement dit. Cet instrument de travail (livrable sur demande en disquette Microsoft Word) ne peut évoluer et se perfectionner qu’avec votre concours (cf. ici l’addition de W. Schröder concernant les Trois imposteurs). Nous vous remercions donc de nous faire parvenir tous les éléments d’information susceptibles de l’améliorer, ainsi que vos éventuelles suggestions méthodologiques. Nous nous excusons de n’avoir eu le temps de réaliser ici, comme il était annoncé dans le n° 1, une bibliographie spéciale sur Meslier complétant celle de l’édition Desné et al. Un certain nombre de titres le concernant figureront néanmoins ici ; les Actes du Colloque de Reims de 1974, publiés par R. Desné en 1980, n’ayant pas fait l’objet d’un dépouillement complet dans la bibliographie précédente, nous en dressons la table sous l’entrée de Desné (1980).

C. La troisième section est consacrée aux publications récentes ou sous presse. On y retrouvera donc un certain nombre de travaux annoncés dans le n° 1 et parus depuis lors. Nous n’avons pas annoncé les articles à paraître dans les Actes du Colloque de Saint-Etienne (voir ici la section « Colloques »).

D. La quatrième section regroupe toutes les études ou éditions (sous le nom des éditeurs) qui nous ont été signalées et qui concernent de manière plus tranversale notre sujet. Nous savons combien sont floues quelquefois les limites ; on voudra bien nous pardonner le subjectivisme qui a inévitablement présidé à certaines sélections. On se reportera également au chapitre “Colloques” en complément de celui-ci.

E.-F. Les deux dernières font le point sur les thèses soutenues ou à soutenir, et sur un certain nombre de publications en préparation dont nous avons pris connaissance. Pour les éditions à paraître dans la collection d’A. McKenna « Libre pensée et littérature clandestine », on se reportera au catalogue des éditions Universitas.

  • Quand il nous a été matériellement possible de le faire, nous avons accompagné les signalements — principalement récents — d’un bref aperçu, délibérément non critique, du contenu ; libre à vous, en revanche, de nous communiquer des compte rendus critiques, qui paraîtront signés. Nous rappelons à cette occasion
    1. qu’il nous est fort utile d’avoir sous la main des exemplaires, tirés à part, photocopies ou annonces éditoriales de vos publications.
    2. que nous accueillerions avec satisfaction les “abstracts” que vous auriez réalisés vous-mêmes (s’il s’agit de vos propres travaux, ces c.r. paraîtront sans signature, sauf s’il s’agit d’éditions de textes).
    3. que nous serions heureux d’accueillir dans le bulletin des bibliographies spéciales sur les auteurs ou les textes qui vous et nous intéressent — il importe peu alors qu’elles recoupent la bibliographie générale.

    (G. Mori et A. Mothu)