Bulletin d’information sur la littérature philosophique clandestine de l’âge classique

— n°7 - 1998 —

avec les Actes de la journée de Créteil
du 15 mai 1998 :

L'identification
du texte clandestin
aux XVIIe et XVIIIe siècles

Les recherches sur la littérature clandestine des XVIIe et XVIIIe continuent à se développer à la rencontre de l'histoire des idées et des mentalités, de la philosophie, de l'histoire du livre. Introduit par des perspectives nouvelles de Roger Chartier sur "le manuscrit à l'âge de de l'imprimé", un ensemble d'études précise les critères d'identification du texte clandestin.
Les ruses des imprimeurs liégeois, les secrets des éditeurs toscans de Voltaire, l'attitude nuancée de la censure autrichienne, les curiosités d'un collectionneur parisien, le marquis de Paulmy, la "publication non imprimée" des oeuvres de John Toland, autant d'exemples qui permettent de mettre en évidence et de cerner un phénomène fascinant.
Une table ronde internationale très animée permet de rapprocher des points de vue parfois divergents mais complémentaires sur les limites du corpus des manuscrits philosophiques clandestins, question ouverte dont dépend l'orientation de la recherche de demain.

Ce volume annuel de La Lettre Clandestine fournit également une bibliographie exhaustive, des études, une documentation, des informations sur la littérature philosophique clandestine de l'Âge classique et sur les recherches qui sont conduites dans le monde entier à sont sujet.

 
 

Directeurs

Olivier BLOCH et Antony McKENNA

Responsable de la rédaction

Alain MOTHU

Comité scientifique

Geneviève ARTIGAS-MENANT, Olivier BLOCH,
Antony McKENNA, Gianluca MORI,
Alain MOTHU, Françoise WEIL

Comité de lecture

Frédéric BARBIER, Paulette CARRIVE, Jean CÉARD,
Marie-Hélène COTONI, Jean DEPRUN, Uta JANSSENS,
Francine MARKOVITS, François MOUREAU, Gianni PAGANINI,
Philippe SELLIER, Winfried SCHRÖDER
Jean SGARD, Ann THOMSON, Roger ZUBER


SOMMAIRE

ÉDITORIAL :
« La plume est une vierge », par Alain Mothu.

I. BULLETIN D'INFORMATION SUR LA LITTÉRATURE PHILOSOPHIQUE CLANDESTINE

1. Notes et documents.

2. Bibliographie

A. Éditions de textes.
B. Travaux récents sur la littérature clandestine ou sur des domaines voisins.
C. Thèses et mémoires soutenus ou en cours.
3. Séminaire et colloques

A. Séminaires.
B. Colloques, journées d'étude.

4. Manuscrits

A. Un nouveau fonds moscovite (par Geneviève Artigas-Menant).
B. Description du recueil de Trois-Rivières (Québec).
C. Liste cumulative des exemplaires manuscrits nouvellement découverts.

II. L'IDENTIFICATION DU TEXTE CLANDESTIN AUX XVIIe ET XVIIIe SIÈCLES

Textes réunis et publiés par Geneviève Artigas-Menant et Antony McKenna

Table ronde présidée par Geneviève Artigas-Menant : « Limites du corpus des manuscrits philosophiques clandestins ».