Ignace Meyerson


L'Université Paris XII - Val de Marne a rešu en 1994 donation de la bibliothèque personnelle d'Ignace Meyerson ; une salle a été aménagée pour recevoir ce fonds et accueillir les chercheurs.

Ignace Meyerson (1888-1983), connu comme le fondateur de la psychologie historique comparative et comme le directeur-animateur durant 62 ans du Journal de psychologie historique comparative, a fait pénétrer le champ de la psychologie, dans toutes les sciences humaines: histoire, histoire des religions, histoire des institutions, sociologie, linguistique, arts...

A travers le Journal de psychologie et les très nombreux colloques qu'il a organisé, il a été en étroit contact avec une myriade d'intellectuels, de chercheurs, d'universitaires des années 1930 à 1980. Pour Meyerson, l'homme se définit par ce qu'il crée, ses actes ; il convient donc d'analyser les oeuvres humaines, des outils aux religions et aux oeuvres d'art, pour connaître la personne humaine.

D'origine polonaise, Ignace Meyerson fit à Paris des études de médecine, biologie et philosophie puis s'orienta vers la psychologie, la définition de la personne humaine. C'est après la publication de la thèse Les fonctions psychologiques et les oeuvres, qu'il occupa de 1951 à sa mort une chaire à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes puis à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

L'art fut sa passion et son domaine d'étude privilégié.

Page d'accueil

© 1997-2002 SCD Université Paris XII