29 août : Stendhal quitte Paris et part pour l'Italie, en passant par Dijon, Genève, le Simplon.
« J'ai la deuxième place pour le départ du 29 août à 8 heures du matin. »
Œuvres intimes, t. 1, édition établie par Victor Del Litto, Paris, Gallimard, 1981, coll. « bibliothèque de la Pléiade », p. 714.