20 octobre - 22 octobre : voyage d'Ancône à Milan.
« Je pars le 20 octobre d'Ancône pour Milan. »
Œuvres intimes, t. 1, édition établie par Victor Del Litto, Paris, Gallimard, 1981, coll. « bibliothèque de la Pléiade », 19 octobre 1811, p. 802.
« Nous suivons le bord de la mer. Case Bruciate. Belle route telle que je n'en ai jamais vu de plus commode. Longueur infinie des ponts de briques qui traversent les fleuves-torrents tombant des Apennins. Ils sont si étroits qu'il n'y peut passer qu'une voiture. Visite de Milanese à Pesaro. (…) Promenade à la villa du comte Mosca. (…) J'arrive à Milan le 22 octobre 1811 à la nuit tombante, ayant mis moins d'un mois à voir toute l'Italie (…). »
Œuvres intimes, t. 1, édition établie par Victor Del Litto, Paris, Gallimard, 1981, coll. « bibliothèque de la Pléiade », écrit en 1813, (copie Cordier), pp. 1499-1500.