[Portrait de Mlle Mars]
Jouy, Etienne de, Norvins, Jacques Marquet de, Biographie nouvelle des contemporains, ou Dictionnaire historique et raisonné de tous les hommes qui, depuis la Révolution française, ont acquis de la célébrité par leurs actions, leurs écrits, leurs erreurs ou ..., Paris, Librairie historique, 1820-1825.

Bibliothèque universitaire de Paris XII. Réserve 3*
Cliché BU-Paris XII.

Anne-Françoise Hippolyte Boutet dite Mlle Mars (1779-1847)
Mlle Mars s'imposa peu à peu dans les rôles d'ingénue comme le rapporte A. Jal dans ses Souvenirs d'un homme de lettres : « Bouilly, dans une revue du foyer du Théâtre-Français, dit qu'à peine âgée de seize ans, son œil expressif, le son de sa voix et son sourire sardonique annonçait une célébrité naissante. […] Jamais rien d'aussi parfait n'a paru au théâtre que Mlle Mars, ingénue ; jamais succès n'a été si complet, si général et si durable. Pas une voix ne s'éleva, pendant vingt ans, pour protester contre cette admiration qui amenait la foule aux pieds de la séduisante jeune fille. » (Souvenirs d'un homme de lettres, p. 502-503.)
En 1812, elle remplace Mlle Contat dans les rôles de coquette (E. de Jouy et J. Marquet de Norvins, 1820-1825, vol. 13, p. 24). Elle fit remettre au répertoire les principaux ouvrages de Marivaux et reprendre toutes les grandes comédies de Molière, mais ce n'est qu'à contrecœur qu'elle créa - avec un brillant succès - les rôles romantiques de Desdémone (Le More de Venise, Othello, Vigny), Dona Sol (Hernani, Hugo) et Tisbé (Angelo, Hugo), qui remportèrent de vifs succès (La Comédie française, p. 113).