Henri
Beyle

Les années
grenobloises

« Ce qu'il y a de plus caché
au fond du coeur
et de la tête »

L'épopée
napoléonienne

Beyle
dramaturge

Le retour
à la légende
militaire

Ecrire une Histoire
de la peinture
en Italie

1806
1er mars : Mélanie Guilbert quitte Marseille, suivie le 24 par H. Beyle, qui retourne à Grenoble.
1er juillet : Départ pour Paris.
17 octobre : Départ de Paris avec Martial Daru pour la campagne d'Allemagne.
27 octobre : Entrée à Berlin, à la suite de Napoléon.
29 octobre : Il est nommé adjoint provisoire aux Commissaires des guerres et envoyé à Brunswick, où il arrive le 13 novembre. Il y reste jusqu'à Noël.

1807
Janvier : Beyle est en congé à Paris.
Février-décembre : Séjour à Brunswick où Beyle exerce les fonctions d'intendant.
8 décembre : Jérôme Bonaparte est nommé roi de Westphalie.

1808
29 janvier : Beyle est désigné pour gérer les domaines du roi de Westphalie du département de l'Ocker.
14 août : Institution de majorat et de titres honorifiques héréditaires. H. Beyle a envie de devenir baron.
1er décembre : Retour à Paris. Il va y rester jusqu'au 29 mars, logeant rue Jacob.

1809
28 mars : Départ pour Strasbourg, sous les ordres de Pierre Daru.
13 mai : Entrée à Vienne.
15 juin : Il assiste dans la cathédrale de Vienne au Requiem en l'honneur de Haydn, mort le 31 mai.
6 juillet : Bataille de Wagram.
21 octobre : Arrivée de Mme Daru à Vienne. Elle y reste jusqu'au 20 novembre.