Quelques aspects de la propagande napoléonienne 2/3

« Non, la postérité ne saura jamais quels plats j[ean]-sucres ont été ces héros des bulletins de Napoléon, et comme je riais en recevant le Moniteur à Vienne, Dresde, Berlin, Moscou, que personne presque ne recevait à l'armée afin qu'on ne pût pas se moquer des mensonges. Les Bulletins étaient des machines de guerre, des travaux de campagne et non des pièces historiques » (Vie de Henry Brulard, p. 227.) En complément à ces bulletins, récits de campagne et de « voyage » viennent illustrer l'épopée napoléonienne.